Définition

Le Portage Entrepreneurial est un statut innovant qui permet à des professionnels autonomes de créer ou exercer leur activité sans les contraintes et les risques de la création d’entreprise ou de statuts plus précaires comme l’auto-entrepreneur ou l’indépendant (TNS).

 

Les professionnels autonomes qui choisissent ce statut pour exercer leur métier sont de véritables indépendants sans lien de subordination avec PROPORTAGE et agissent de manière autonome dans leurs actions commerciales et la réalisation de leurs missions.

A qui s’adresse le portage entrepreneurial ?

L’emploi en Portage entrepreneurial offre une solution avantageuse dans beaucoup de situations :

 

Le portage salarial s'adresse aux demandeurs d'emploi, aux créateurs d'entreprises, aux retraités ou pré-retraités, aux jeunes diplômés...

  • Demandeurs d’emploi, souhaitant réaliser des missions ponctuelles ou utiliser le portage entrepreneurial comme tremplin vers une embauche
  • Créateurs d’entreprises, testant leurs projets sans risque avant la création de leur propre structure
  • Retraités ou préretraités souhaitant conserver une activité professionnelle et compléter leur retraite
  • Professionnels souhaitant mieux valoriser leurs compétences, ou exercer en temps choisi
  • Salariés souhaitant exercer une activité complémentaire,
  • Jeunes diplômés souhaitant acquérir une première expérience professionnelle soit à l’issue de leur cursus soit dans le cadre de leurs études
  • Professionnels travaillant en temps partagé et qui souhaitent regrouper l’ensemble de leurs activités dans le cadre d’un employeur unique en portage entrepreneurial.

Nos missions

PROPORTAGE a 2 missions principales

Le portage salarial s'occupe de la gestion administrative, du salaire et des obligations sociales. Vous êtes accompagnés pour développer votre activité en toute sérénité.

  • prendre en charge l’ensemble de la gestion administrative de l’activité des professionnels autonomes, la gestion du salaire du porté et des obligations sociales et les responsabilités associées, il s’agit là du portage au sens juridique,
  • accompagner le développement professionnel des individus, notamment dans la phase de préparation, de lancement puis de déploiement de leur activité, il s’agit là du portage au sens opérationnel.

Quelle est la différence entre portage entrepreneurial et portage salarial ?

  • Jusqu’en mai 2010, toutes les sociétés de portage, quelque soit leur mode opératoire et leurs convictions, se regroupaient sous un seul terme : entreprise de portage salarial.

Depuis l’arrêté ministériel du 24 mai 2013, publié au journal officiel le 8 juin 2013, le portage salarial a été clairement défini et limité. Les sociétés, dites de portage salarial, ont obligation :

D’instaurer un lien de subordination avec le porté en signant exclusivement un contrat de travail en CDI.

  • De considérer le porté comme un apporteur d’affaires et le rémunérer comme tel (5% du CA),
  • D’attribuer systématiquement le statut cadre à ses salariés portés,
  • De garantir un salaire égal ou supérieur à 2900 € brut mensuel, ce qui implique un chiffre d’affaires mensuel minimum supérieur à 6000 € HT,
  • La mission ne peut excéder 3 ans,
  • Le client ne peut faire appel à un professionnel en portage salarial que pour des missions de consulting ne relevant pas de son activité principale et pour laquelle il ne dispose pas des compétences en interne.

 

Le portage salarial est une forme d’EMPLOI, tandis que le portage entrepreneurial est une forme d’ENTREPRENEURIAT qui :

  • ne connaît aucune limite de rémunération (minima ou maxima) donc de chiffre d’affaires,
  • n’est pas limité dans le temps,
  • respecte la propriété de clientèle,
  • s’adresse à tous les métiers (sauf cas particuliers),
  • n’instaure aucun lien de subordination,
  • respecte le vœu d’indépendance des professionnels : ils restent des décideurs autonomes.